« Tellement Proches » Avant première au Grand Rex – Paris juin 09

AfficheAprès la magnifique comédie « Nos jours heureux », voici le nouveau cru pétillant d’Olivier Nakache et Eric Tolédano.

Avec Vincent Elbaz, Isabelle Carré, François-Xavier Demaison, Audrey Dana, Omar Sy, Joséphine De Meaux, Renée Le Calm, Jean Benguigui

« Tellement Proches que ça explose ! »

pourrait être le sous-titre du film « Tellement Proches » …J’allais dire… des ‘frèresNakache/Tolédano, tant la perfection de leur duo professionnel depuis 14 ans semble émaner d’un rapport fraternel…D’ailleurs, vous lirez leur avis chacun sur le sujet, lors d’une rapide interview prise à la volée…

Le savoir faire d’Eric Tolédano et Olivier Nakache, heureux duo de la comédie, est subtil et passionné puisqu’ils savent jouer sur nos cordes sentimentales à la fois avec surprise, humour et émotion…et, je dois l’avouer jusqu’à verser quelques larmes…et oui…

« Tellement proches » est une mise en situation de trois couples d’une même famille. L’un est BCBG et semble fonctionner en autarcie, tant il est parfait, le second visiblement est tellement discordant qu’on attend la rupture…et le troisième est aussi soudain qu’improbable à durer et pourtant…avec_Omar_copie

Les conventions, les rivalités et les désirs de reconnaissance, sont les carburants qui entretiennent ces couples…

Mais attention danger !

Tout part en vrille, ça explose et ça éclabousse tout le monde. Nous sommes pris à partis par ces éclatements relationnels où l’on pourrait en perdre notre latin…alors que d’autres y retrouvent leur hébreu…

 

Qui n’a pas connu une crise familiale de couple, de famille, de copains ou de collègue…si terrible qu’insupportable ?

G_raldine_Nakache_copieLes six individualités sauront-elles sortir de cette situation de souffrance qui semble irrémédiable ?

L’ouverture aux autres, des outsiders aux cultures bien marquées, des imprévus qui semblent alourdir les galères, apporteront-ils en fin de compte…l’espoir des réconciliations ?

Chaque acteur nous invite par la qualité de son jeu à savourer cette valse des crises…

Omar Sy est beau tant par sa douceur et sa gentillesse que par sa force de conviction, Audrey Dana est craquante dans cette mère si méditérannéenne, parfaite et excessive, Joséphine De Meaux tip top dans cette chieuse attendrissante, Isabelle Carré pakistanaisement généreuse, FX Demaison…si mafieux et si vrai dans la galère de son dérapage, Jean Benguigui too Kitch et too much…et Vincent Elbaz, toujours maetro…qui nous entraine dans une belle émotion…à la fin…

*

* *

Commentaire bonus de Sagas

Quelques clins d’œil que j’ai apprécié :

- le blond dans le parking qui n’a pas de problème pour ranger sa voiture..Coucou Gad El Maleh

- la jolie Géraldine Nakache (ésthéticienne ravageuse dans ‘Comme tu es belle !’) en apparition furtive d’institutrice

- les apparitions bien amenées à deux ou trois reprises de nos deux metteurs en scène 

Le site du film

http://www.tellement-proches.com/

*

* *

A la différence des compagnons qui réalisent un tour de France pour apprendre les savoirs faire et réaliser leur chef d’œuvre, l’équipe de « Tellement proches » a réaliser tout autant hardiment, un surprenant Tour de France d’avant-première, pour présenter ce chef d’œuvre de la comédie.

C’est au Grand Rex que j’ai eu le plaisir d’assister à la projection du fil. Au travers de quelques vidéos du site du film, j’avais pu apprécier la dynamique et l’humour des metteurs en scènes et des acteurs et la sympathique et humoristique rencontre avec le public.

Qu’allait-il bien se passer ce soir,

en fin du Tour de France des avants-première ?

J’ai eu le plaisir de recueillir les impressions de…

Eric TolédanoEric_Tol_dano_copie

Eric Tolédano quelles sont vos impressions ?

Je suis très heureux, c’est une très belle projection. 3000 personnes ça fait quelque chose quand même. J’ai fait beaucoup de projections dans ma vie, mais celle-là restera gravée dans ma mémoire.

Gérard Oury et sa fille Danièle Thompson représentent un heureux duo père/fille dans le domaine des films de comédie. Est-ce que l’on peut assimiler votre duo également dans le même domaine, à celui de jumeaux, avec Olivier Nakache ?

Nous sommes complémentaires et comme des jumeaux peut-être peuvent l’être. Nous ne sommes pas les mêmes, mais on s’apporte des choses l’un l’autre avec un certain recul. Ce qui fait que les gens arrivent peut-être à se reconnaître, parce qu’on parle de ses choses tellement avant de les écrire, avant de les poser, avant de les filmer…

Oui, il y a une gémellité dans l’esprit. En tout cas on vit quelque chose d’assez fort et ce soir on est à l’apogée de ce qu’on peut vivre.

C’est votre 7ème film ensemble avec Olivier Nakache, est-ce que l’on peut dire que c’est un beau bébé ?

Absolument, c’est un beau bébé dont on est fier. On attend maintenant qu’il prenne son envol et qu’il fasse son chemin dans les salles.

Les compagnons font un Tour de France pour réaliser un chef d’œuvre. Avec ‘Tellement proches’, c’est une démarche semble-t-il contraire, vous avez réalisé un chef d’œuvre et vous faite le Tour de France pour nous le faire connaître ?

En tout cas on a vécu quelque chose dans la tournée de province avec des rapports avec les gens et le public qui est unique et ce soir c’est la conclusion de 40 villes de France, le Nord, le Sud,le Centre…on a tout traversé…

Et voilà, la conclusion est belle.

Vincent Elbaz

Vincent_Elbaz_copieVincent Elbaz, quelles sont vos impressions de cette avant-première au grand Rex ?

Extraordinaire ! C’était génial. 3000 personnes…Il est impressionnant ce cinéma. Et puis les gens étaient tellement chaleureux. C’est un film qui se partage directement avec le public, c’est ça que j’aime bien dans ce film. Pas besoin de passer au filtre de la critique.

Vous avez fait un tour de France avec l’équipe ?

Oui, on a fini pratiquement avec ce soir et demain on va à Bruxelles.

Vous n’avez pas honte de nous faire pleurer ?

Ah non, il faut payer les rires un peu

…rires…

La maman de Vincent Elbaz

En tant que maman de Vincent qu’avez-vous ressenti du film ?

J’ai trouvé que le film était très drôle, il y a beaucoup de rythme. Le rythme est enlevé avec des bons mots qui tombent aux bons moments. Tous les acteurs sont formidables du plus petit aux plus âgés, ils sont tous très bien. et vous même vous en avez pensé quoi ?

Olivier Nakache

Olivier Nakache, qu’elles sont vos impressions de cette soirée ?Olivier_Nakache_02_copie

Belles impressions, c’est très émouvant ! 3000 personnes qui rigolent dans une salle, ça donne de la force pour l’avenir du film.

La maman de Vincent Elbaz m’a demandé ce que je pensais du film, je lui disait qu’il y avait l’explosion, le temps, l’amour, la réconciliation. Qu’en pensez-vous ?

Je suis tout à fait d’accord et je rajouterais le tempo. C’est un film de tempo. Le rire c’est un tempo, l’émotion c’est un tempo. C’est un film de timing. Des fois, on change de timing brusquement. On va dans l’un puis dans un autre, en essayant de garder les spectateurs en haut….tendu.

Firmine_RichardGérard Oury et sa fille Danièle Thompson représentent un heureux duo père/fille dans le domaine des films de comédie. Est-ce que l’on peut assimiler votre duo également dans le même domaine, à celui de jumeaux, avec Eric Tolédano ?

Des jumeaux, c’est sûr ! On n’est pas loin, mais des faux jumeaux.

Est-ce que vous suivez la carrière de votre sœur ?

Plus que ça ! Ma sœur je la supporte, j’en suis fier et elle va aller loin. Elle a démarré plus tôt que moi et elle va aller loin.