00

Bonjour Mon cher Amadou, depuis quand avez-vous constaté votre ressemblance avec le Président Sénégalais Monsieur Abdou Diouf ?

Depuis toujours ! Ce sont les gens qui disent que je ressemble à notre Président, moi je ne le vois pas.

Quelles sont les remarques qui vous étonnent le plus ?

Il n'y en a pas en particulier du fait que c'est tout le temps que l'on me le manifeste. Au travail on me demande si je suis de la famille de notre Président, voir encore dans la rue. J'explique que c'est mon président mais que je n'ai aucun lien de parenté.

C'est plus au Sénégal que l'on vous fait ces remarques ?rencontre_avec_le_Pr_sident_02

Non pas du tout mon cher Sagas, c'est beaucoup plus ici, voir plus de français que d'africains. Et oui, je vois que cela vous surprend et c'est ainsi. C'est surtout lorsque je suis en costume que l'on me signale ma ressemblance.

Quand j'avais la cinquantaine c'était particulièrement frappant. On avait le même tein. Bon nombre d'amis sénagalais me demandaient : « Ca va Diouf ? ».

Vous avez rencontré Le Président Abdou Diouf, comment cela s'est-il passé ?

02J'ai eu le plaisir et l'honneur de le rencontrer plusieurs fois à l'occasion de cérémonies. Je vous avouerais que dans ce cas là, le respect prime. Personne ne pense à notre ressemblance.

Qu'avez-vous ressenti toutefois ?

C'est quelqu'un de très bien ! Il est le Secrétaire général de la Francophonie (OIF = L'Organisation internationale de la Francophonie) depuis 2002. Il vit à Paris et voyage beaucoup.

Ressentez-vous une certaine proximité avec le Président Abdou Diouf lorsque vous le voyez à la télévision ?01

Aucunement, je ne me sens pas familié par rapport à lui, car c'est un président.










Je vous souhaites tous mes vœux pour vous et votre famille !