03OLIVIER SOREL

HOMMAGE A BECAUD

DU 23 AU 27 NOVEMBRE à 14H30

28 NOVEMBRE à 14h

img267Actuellement Johnny Halliday interprète en final de ses concerts "Et maintenant" de Gilbert Bécaud. Deux géants du cinéma assistent au concert : Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. Qu’en pense Alain Delon ?

« Tellement impliqué qu’il a quitté sa place pour s’installer devant la scène, et qu’il a écouté, debout, les larmes aux yeux » dixit Dany Jucaud de Paris-Match.

C'est Bécaud, c'est Johnny, c'est Delon !

img270

Gilbert Bécaud a été aussi interprété par la dynamique Star Ac’ avec « L’orange », chanson toujours d’actualité ; celle du condamné innocent.

Aujourd'hui, une bête de scène, Olivier Sorel, nous offre au Théâtre de la Grande Comédie de Paris, un éventail formidable du répertoire unique de ce grand musicien interprète: Gilbert Bécaud.

france_dimanche_ok__web36 chansons, pour nous embarquer dans l'histoire de nos vies et de nos passions. Olivier Sorel en 2h20 de scène sait stimuler au plus profond de chacun, nos émotions et avec bonheur nous conduire avec tout autant d’énergie que notre cher Monsieur 100 000 Volts.

Gilbert Bécaud était une grande pointure musicale de la chanson française. Peut-être le plus grand, en tout cas le plus complet. A son actif : un Opéra, une comédie musicale, un Oratorio et plus de 400 chansons.

Gilbert Bécaud a su s'entourer de grands poètes tel Louis Amade, Pierre Delanoë et Maurice Vidalin entre autres.

Cet Hommage à Bécaud, c'est certainement L'HOMMAGE enfin mérité et  que deux générations attendaient. Une formidable traversée avec le meilleur des 33 Olympia de Gilbert Bécaud.

Le film de nos plus belles années qui se déroule sous nos yeux.

*

*     *

ok_sorel_stephane__J'ai été agréablement surpris lors de l'anniversaire d'une amie de rencontrer des passionnés de Napoléon, qui ne se connaissaient et avaient la vingtaine et la quarantaine.

Cela m'a donné envie de vous présenter la teneur poétique de Gilbert Bécaud au travers de cette magnifique chanson écrite par Louis Amade, l'un des grands paroliers de Gilbert Bécaud, et préfet de police.

Avec ces paroles vous pourrez suivre et écouter l'interprétation d'Olivier Sorel tourné dans sa Corse sauvage. Bon voyage dans le temps.

*

*     *

http://www.youtube.com/user/siairol35#p/u/4/s6gRpDTsLX4

*

*     *

À remettre à mon fils quand il aura seize ans

Napol_onMon nécessaire d'or des heures de bataille
Dont je me suis servi aux matins exaltants
D'Iéna, de Friedland, d'Eylau, de Montmirail,
Le remettre à mon fils quand il aura seize ans.

Trois caisses d'acajou aux armes impériales,
Mon glaive de consul et mes deux lits de camp,
Mon uniforme de la Garde Nationale,
Les remettre à mon fils quand il aura seize ans.

Et ma Légion d'honneur, ma lunette de guerre,
Manteau de Marengo, bottes et gilets blancs,
Les trois vases sacrés de ma chapelle claire,
Les remettre à mon fils quand il aura seize ans.

Mes éperons d'argent et mes fusils de chasse,
Les selles des chevaux, mon épée d'Austerlitz,
Mes chapeaux délavés hissés dans leurs espaces,
Quand il aura seize ans, les remettre à mon fils.

Certains n'oublieront pas ce qui me fut moins beau.
Je te le donne aussi, car tu es mon enfant.
Les échecs de ma vie, mes soirs de Waterloo,
Les remettre à mon fils quand il aura seize ans.


Le site d’Olivier Sorel

http://www.hommageabecaud.fr/


photos_clip__08_1_1_

Au delà des batailles, de la poudre et du sang, il y avait l’homme et le père. C’est une brèche qu’à su avec intelligence trouver Gilbert Bécaud et où s’engouffre avec tout autant d’allant Olivier Sorel. La plus belle histoire d’un père n’est-elle pas d’avoir la tête haute devant son fils ? Un grand merci à Olivier Sorel pour porter de façon haute et intense, les sentiments de cette chanson.