L’on doit bien souvent la réalisation de quelque chose qui nous passionne et qui nous tiens aux tripes à un événement né du hasard…ou presque. Et oui, ce sont les belles et étonnantes surprises de la vie !

En ce qui me concerne chères lectrices et lecteurs de Sosyland, ce fût un soir où j’avais besoin de voir le soleil au dessus des nuages, que j’ai envoyé quelques photos à Monsieur Yves Brun, avec un espoir un peu flou…Une sorte de : « On verra bien ! ». J’avais trouvé son agence sur le web…

Et puis la suite vous connaissez : le casting d’une émission de sosies…qui a donné naissance à Sosyland. Un bébé qui prend joliment forme, non ?

J’ai donc aujourd’hui, le grand plaisir de vous présenter Monsieur Yves Brun de ‘STARWAY AGENCY’



starway_miniMonsieur Yves Brun, vous êtes depuis 25 ans dans la promotion d’artistes. Aviez-vous des sosies dès le début ?

J’ai eu des demandes il y a une dizaine d’années ce qui m’a valu d’être en contact avec Huguette Funfrock, sosie culte je dirais, car elle était le sosie de la Reine d’Angleterre. Elle avait rassemblé une troupe à la fois d’amis et de sosies et a assuré cela pendant plusieurs années. Elle organisait des tournées mondiales avec divers sosies dont certains travaillent encore comme Sandy Sims = Marilyn Monroe.

Et donc, j’ai sympathisé avec elle. Elle était de Lyon, pas loin de mon agence, ce qui a permis de nous retrouver à diverses reprises. Et puis un beau jour, elle m’a dit : « Ecoutes Yves, j’ai des contacts avec pas mal de sosies. Je lèves le pied. Est-ce que ça t’intéresse de t’en occuper ? ». Elle m’a alors communiqué une quinzaine de numéros de téléphone d’artistes sosies, dont une bonne moitié qui était obsolète. Mais cela m’a permis de prendre contact avec le monde des sosies (Sosyland). Ces artistes pour lesquels j’ai une tendresse un peu particulière…

A partir de là, un noyau dur s’est constitué.

Très bien. Vous avez une place privilégiée avec 130 sosies à l’heure actuelle.couv

Oui, j’en connais pas mal personnellement, et effectivement, ce sont des artistes pour lesquels j’ai une tendresse particulière parce que beaucoup ont ce porte-à-faux, où ils sont eux-même artistes en tant que tel, mais ils ont une vie plus intense à travers l’original qu’ils représentent ; et parfois avec beaucoup de talents. Mais, ils ont toujours cette espèce de blessure dans le cœur qui fait qu’ils ne sont jamais tout à fait eux-même ; avec ce talent assez poussé pour certains.

Pour certains seulement, parce que parmi les sosies, il y en a qui le font par le conseil des copains du café de la gare, d’autres le font pour le fun, ou d’autres n’ont aucun talent spécifique.

Vous avez part à la nuit des sosies de Montélimar…

Oui, bien-sûr, je suis partenaire depuis le début, et j’y vais chaque fois, car c’est un rendez-vous sympa de sosies.

Organisez-vous d’autres évènements de sosies ?

Oui, la soirée gala des sosies de Claude François à la discothèque La Scala à Paris. Je l’avais organisé pour TF1 qui m’avait sollicité pour un partenariat. A chaque fois qu’il y a un plan télé, on me contacte à chaque fois. Par exemple, la production Coyote, de Christophe Dechavanne, qui a eu des difficultés à clore son casting parce que beaucoup d’artistes ont une certaine réticence vis à vis des télés. C’est pas toujours facile de travailler avec les télévisions.

La nuit des sosies reste l’événement régulier.

Pourquoi est-ce difficile alors, de travailler avec les télés ?

Parce que les télés ont une obligation d’audience et de résultat bien souvent, et c’est leur 1er impératif. A partir de ce constat, l’image qu’ils ont à donner des artistes passe au second plan par rapport à la recherche d’audience et parfois de sensations. C’est vrai que les artistes ne sont pas toujours mis en valeur dans ce genre de circonstances. Ceci étant dit chacun a ses impératifs, il faut voir les choses d’une façon sereine et claire.

Mais c’est vrai que certains artistes souffrent du fait qu’ils ne sont pas mis en valeur comme on pourrait s’y attendre.

Prochainement, il y a la ‘Star Class’ qui a lieu ?

Oui à Lyon (cf annonce ci-dessous) et on en a fait un à Cannes tout récemment. MASTER CLASS "Actor Studio" selon la célèbre méthode de New York est organisée par Jacques Beynet –réalisateur- avec sa méthode très spécifique.

Récemment Cannes, bientôt Lyon, envisagez-vous une fréquence régulière ?

Oui, l’on tends vers ça, car c’est très intéressant de former des acteurs face à la caméra. C’est un style et une école complètement différents de la formation des comédiens de théâtre, qui ont leur propre démarche.

Y-a-t-il des sosies d’inscrits ?

J’ai eu des contacts avec un ou deux, mais pas encore d’inscription. Le public va de 15/17ans jusqu’à 60 ans. C’est donc une gamme étendue d’artistes. J’essaye de limiter le nombre de participants à 15 maximum, pour que chacun puisse travailler au mieux.


Master_Class

Prochain MASTER CLASS "Actor Studio" de Jacques BEYNET realisateur de cinema.

Lyon. samedi 13 et dimanche 14 decembre 2008.

Jacques BEYNET realisateur de cinema et Yves BRUN directeur de Starway Agency organisent le prochain Master Class:"L'Acteur devant la camera" (unconscient acting: methode deposée par jacques beynet) .
Ce stage est ouvert a tous, comme le theatre de STANISLAVSKI qui a revolutionné a jamais l'art dramatique: l'acteur vit son role, au lieu de le jouer. En effet Stanislavski appela son theatre "Theatre d'art de Moscou ouvert a tous" !
A noter que "L'Actor Studio" de New York doit pratiquement tout a l'enseignement de Stanislavski , comme le soulignent ses membres les eminnents: Marlon Brando, James Dean , Paul Newman, etc …
Les candidatures seront acceptées apres entretien telephonique. Seule la motivation compte: n'oubliez pas que les plus grands acteurs sont souvent de grands timides…
Quelques places encore disponibles.

Renseignement et inscriptions:

Yves . Starway : 09 53 62 60 78  / 06 86 666 886

acteur.studio@apyc.com

http://www.starway-agency.com/