Sagas___Bern_Sosie_Attitude


Je me prête aussi à l’interview, fidèle à mon modèle Stéphane Bern, qui apprécie  la transparence… Bonne lecture.

Depuis quand vis-tu dans le monde des sosies ? 

Stéphane SAGAS est né le 11 février 2008, au casting de l’émission ‘Qui sera le meilleur sosie ?’. Nous étions 500 sosies. Là j’ai eu le plaisir de danser, chanter, blaguer à plusieurs reprises entre sosies. Je me suis révélé à moi-même.

Petit retour en arrière, pour comprendre ce casting… 

Un soir de décembre 2003, alors que je descendais un escalier en colimaçon d’un restaurant d’Honfleur, Mme Catherine Allégret, en me voyant s’est arrêté net de manger. Ses mains tenant ses couverts vers le ciel, elle semblait m’inviter à la saluer. Arrivé à sa table, après hésitation dû à ma surprise, je l’ai saluée. Elle m’a répondu agréablement, ainsi que sa tablée. Elle venait de m’adouber sans le savoir, pour pouvoir entrer au Pays de Sosyland. En 2006, je me suis rendu à l’enregistrement de l’émission « 20h10 Pétantes », pour confronter ma ressemblance au public de Stéphane Bern. Dès qu’il m’a vu, le chauffeur de salle m’a qualifié de sosie de Stéphane Bern. Courant 2007, ensuite, j’ai envoyé quelques photos à « Starway », une agence de sosies, ‘pour voir’, comme l’on dit au poker. Et en janvier 2008, j’ai été contacté par la Production Coyote de Christophe Dechavanne, qui avait contacté l’agence Starway. 

Comment as-tu travaillé ton personnage ? Quels ont été les contacts nécessaire à prendre, lesAvec_St_phane_Bern_002 recherches à faire…expliques-nous ? 

J’ai surfé. Le web m’a fait connaître les sites de Stéphane Bern qui m’ont montré qu’il est à juste titre « Le Petit Prince du PAF - Paysage Audiovisuel Français », pour tenir la plume de l’écrivain et du journaliste, le micro de l’homme de radio, se présenter sous les objectifs de la caméra en tant qu’homme de télé ou encore sous les feux de la rampe comme comédien. Ensuite, j’ai écouté avec une grande attention la conférence qu’il a donné aux Etudiants de Sup de Co ou encore l’émission présentée par Catherine Ceylac ‘Thé ou café’.

Puis, j’ai contacté par mail, la personne qui est la rédactrice du blog non officiel de Stéphane Bern : Florine. Elle m’a aidé à adopter le bon profil : avoir le ton juste, ne pas en faire trop, Stéphane Bern est avant tout un journaliste.

Es-tu perfectionniste dans ton rôle de sosie ? 

Oui, dans le respect de Stéphane Bern. Je souhaites paraître comme une sorte d’aimable ambassadeur, si tant est qu’il en ait besoin d’un. C’est pour moi en tout, l’une des définitions du sosie, qui présente une démarche plutôt sobre. Et dans la fidélité à son travail de journaliste, c’est un bosseur et j’essaye de lui ressembler. Du moins en dormant environ 5h/nuit (voir moins …)

Gr_vin_001A-t- il été nécessaire que tu ais un agent ? Est-ce ton conjoint ? Quelles sont vos relations ?

Je vis seul et assume ainsi, ma passion de Tintin Reporter. Je tape mes articles la nuit et me documente sur le web. Toutefois, j’ai besoin de conseils de quelques sosies, de leurs encouragements. Et bien sur aussi du regard de Florine que je sollicite de temps en temps. Elle est très pro dans sa démarche.

Est-ce que cela a modifié ton quotidien ? Qu’en penses tes intimes, amis, famille et collègues ? 

Oui, dans la mesure où je suis devenu un noctambule face à mon clavier. Mes amis m’écoutent avec un peu d’amusement lorsque je leur parle de quelques épisodes de Sosyland, mais leur intérêt est de courte durée. C’est donc avec mes amis sosies que je partage le plus ce qui a trait à Sosyland.

Comment vis-tu quand tu es en représentation de ton personnage ? 

Un bref amusement car je me sens plutôt timide …c’est tout nouveau !

Quelles sont les bons souvenirs avec tes fans ? 

Je n’en n’ai pas pour l’instant … enfin, je crois … mais je suis amusé d’avoir produit mon petit effet à la discothèque de la Gr_vin_002Scala à l’occasion d’un concours de sosie de Claude François.

Ton regard a-t-il changé à l’égard de l’original, depuis que tu le représentes ? 

Oui tout à fait, à vrai dire je ne connaissais que peu Stéphane Bern, c’est à dire ce que j’en savais superficiellement des médias. Je le perçois désormais, plutôt comme un frère aîné.

Pourquoi ?

SB est un homme réfléchi, qui a la passion de transmettre, a une certaine distance par rapport à la mort, pratique l’autodérision, sait relativiser tout contrat qu’il possède et toute possibilité qu’il ne soit pas renouvelé. Il sait s’entourer de personnes de talents et aime mettre les gens en avant.

Il sait simplement parler de lui-même, tout en ayant l’intérêt d’en puiser un enseignement. Ce qui à mon goût est signe manifeste d’intelligence. C’est un surdoué de la communication, puisqu’il excelle dans tous les domaines du PAF. Et pour finir c’est un homme discret.

Gr_vin_003As-tu eu l’occasion de rencontrer ton héros ? Comment cela s’est-il passé ? Gardes-tu des contacts ?  

La 1ère fois c’était au « Fou du Roi ». Je n’avais pas vraiment préparé ma rencontre après son émission. Son regard doux, qui l’espace d’un instant s’est posé sur moi lorsque j’étais dans le public, m’avait autant touché qu’intimidé….et donc ne m’a guère enlevé le trac que j’ai eu à descendre les marches en fin d’émission.

Ce que je peux dire c’est que sa voix est belle et chaleureuse. Et ça j’y suis sensible, car c’est un compliment que l’on me sert de temps en temps, le plus souvent d’une grâce féminine. Sa douceur et sa gentillesse durant le bref échange est un très agréable souvenir...

As-tu décelé des ressemblances dans vos vies respectives entre l’original que tu représentes et Bien_reflechirtoi-même ? Qu’en penses-tu ? 

Oui, c’est assez troublant ! Pourquoi est-il pour moi comme un frère ainé ? Parce qu’il représente à la perfection, ce que je réalise de façon plus qu’amateur. Je me reprochais jusqu’alors ma diversité de goûts comme étant peut-être une dispersion. Désormais, j’y vois l’expression d’un caractère artistique ! Avec toutefois maintenant le désir de mieux faire et sur la durée.  Stéphane Bern parle de sa maison en Grèce avec fatalité, du fait qu’elle se situe sur une faille sysmique. ‘Si j’y dois disparaître…’ or j’ai risqué ma vie pour sauver une femme qui se noyait dans la Seine, sautant d’un pont de 12m….

Lors du casting de l’émission « Qui sera le meilleur sosie » ?, j’ai écouté quelques sosies parler de similitudes avec leur original. Il en y a plus qu’on ne le pense. Que dire ? J’ai des jumelles qui si elles ont 2 minutes de différence, ont des caractères tellement complémentaires, que lorsqu’elles avaient 5/6 ans, c’était le soleil et la lune. L’une était très extravertie et s’épanouie en groupe, l’autre était plus réservée, réfléchie et  préfère une relation individuelle et câline.

Ainsi je regarde le sosie et l’original avec attention en essayant de comprendre s’il y a un sens un peu plus caché à déceler. Il me semble qu’une comparaison sportive paraît y répondre.

Sagas_au_GrevinLorsqu’un avion entraîne dans la puissance de son moteur, un planeur pour lui faire connaître le plaisir du vol, il a ensuite, la satisfaction de le lâcher et de lui souhaiter bonne chance. Les ascendances permettront à cette frêle, mais combien souple et élancée structure, de connaître des sensations uniques de ce sport de haut vol.

Il paraît que les sosies sont très appréciés aux Etats-Unis ou en Angleterre. C’est possible. Je pense qu’en France on pourrait au moins leur donner une certaine reconnaissance. Cela a été râté je pense dans l’émission ‘Qui sera le meilleur sosie’ ! Un clip de Gilles Gabriel ‘Flou de toi !’ circule sur le web. Alain Chabat… ? Son sosie… ?  En tout cas l’humour est au rendez -vous. Un nouveau domaine d’expression en tout cas au pays de sosies !

As-tu un petit secret, que tu pourrais aimablement nous délivrer, une passion secrète ? YES__

J'ai sauté dans la Seine de 12m du pont Corneille à Rouen pour porter secours à une femme. C'était le 07 juin 2006. J'ai été décoré par la Directrice du Port de Rouen.


Quel regard portes-tu sur ta nouvelle expérience à Sosyland ? 

J’ai grand plaisir à faire ce que j’appelle du micro-journalisme, c’est à dire faire paraître mes interviews sur ce blog. Je constate que sur le web, il y a de vrais talents comme Alexis Boutévillain. Je suis tout nouveau et il m’a servi de modèle pour m’encourager dans ma voie. Je le salue à cette occasion.

Jusqu’où géographiquement es-tu allé pour te produire ? Racontes… 

Pour l’instant pas très loin …. Mes amis sosies de Cauet et Floriant Pagnys m’ont accueillit chez eux en Picardie, puis Paris pour voir Stéphane Bern ou rencontrer Marcel Azna, le sosie officiel de Charles Aznavour.

As-tu côtoyé des stars ? Quels sont les échanges que vous avez eus ? 

A la soirée concours de sosies à la Scala, j’ai eu le plaisir de me faire prendre en photo avec Stone, Franck Alamo et Jean-Luc Lahaye. Ils sont très abordables et j’ai eu quelques échanges amicaux. Franck Alamo m’a raconté par exemple, avoir sauté d’un Pont de Paris de 18m pour un film et que cela c’était très bien passé.

Salut_a_Toi_PublicEs-tu allé sur des plateaux télés ? Comment cela s’est-il passé ? 

J’ai participé à l’émission ‘Qui est Qui ?’ animée par Marie-Ange Nardi, où j’ai joué de la flûte des Andes dite Kéna. J’ai interprété ‘El Condor Pasa’. Me voyant à la télé ensuite, l’écran cathodique fut pour moi le révélateur d’une ressemblance certaine avec Stéphane Bern. J’ai constaté que ceux qui me parlaient d’une ressemblance avec Stéphane Bern avait raison.

Travailles-tu avec d’autres sosies ? 

Pour l’instant mon travail à Sosyland réside dans la publication des interviews de sosies et de personnalités sur mon blog : www.stephanesagas.canalblog.com . C’est un travail très intéressant, car je travaille avec les sosies d’une façon originale…de l’intérieur si je peux dire. Je trouve cela passionnant, et ceux que j’interviewe apprécient mon travail.

Fais-tu des tournées ? Comment t’organises-tu ? Est-ce avec d’autres sosies ? 

Il y a un projet où j’animerais une soirée, mais je ne peux pas en dire plus…

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui atterrit à Sosyland ? 

De trouver le ton juste, d’être respectueux de l’original et de laisser aller sa créativité. Sosyland est une reste_toibelle terre d’aventure !

As-tu quelque chose que tu souhaiterais dire particulièrement…. 

J’ai découvert une famille en rejoignant les sosies. Ce sont des artistes de talent qui ont, pour certains d’entre eux, du métier derrière eux. Ce qui est surprenant, c’est que certains n’avaient que peu à voir avec l’original. A partir du moment où ils ont décidé d’endosser le costume de sosie et de franchir la frontière du Pays des sosies, quelque chose de nouveau est né en eux. Quelque chose qu’ils ont su entretenir et développer aussi par un long travail sur eux-mêmes et sur le personnage qu’ils incarnent, comme un acteur qui joue un rôle bien précis .Tout cela réuni en fait des personnes passionnées qui nous transmettent de l’émotion à  partager.

Qui_est_quiDans la majorité des cas, les sosies de personnalités sont des professionnels qui méritent toute notre estime.

Ton site et comment te contacter : 

yaravi@free.fr 

http://www.myspace.com/stephanesagas

http://fr.youtube.com/user/sosyland

Crédits photos : Raphael (12ans), Alexandra & Amanda (8ans) SAGAS au Fou du Roi & au Musée GrévinBahia_photographe

&

BAHIA NASRA photographe et artiste numérique , femme généreuse dont vous pourrez apprécier le talent sur 2 sites :

http://needso.free.fr/

http://www.myspace.com/bahia_artist

Bahia_chez_elle