00Jeudi 22 mai 2008, la statue de cire de René Angélil rejoignait le Musée Grévin, constituant aux coté de Céline Dion, le 2ème couple  de ce lieu célèbre.

Interview_SagasArielle Domsbale et BHL étant le 1er.  La mise en scène de ce 1er couple est très intéressante : Arielle, nous accueillant… ‘en  Belle et Superbe’, BHL, campé dans l’ambiance d’un café parisien, livré à ses pensées.c_est__votre__pouse_BHL

Céline et René, à Grévin,  ont pour particularité quant à eux, d’être côte à côte, exprimant avec excellence une unité artistique taillée dans le marbre !

Avec la venue de René Angélil au Musée Grévin, l’on peut dire modestement, que Rouen possède 2 sosies dont les originaux ont leur statue, puisque Stéphane Sagas, vous présente aujourd’hui Jorge, sosie de R’né (prononcer avec l’accent québécois, svp).

Voici_un_nouveau_Cire_de_Gr_vinCe sont donc , presque 2 statues de Grévin qui se sont rencontrées !

René est un homme jovial. Commerçant en centre ville, il répond avec humour et sympathie aux remarques cordiales qui lui sont faites.

Depuis combien de temps, as-tu des remarques de ta ressemblance avec René Angélil, le mari de Céline Dion ?

Cela fait 5 ans environ. Je pense que cela vient du fait que depuis cette date, j’ai la barbe blanche et puis l’on a à peu près le même visage. Lui étant un peu plus vieux que moi. Je tiens un commerce en centre ville et là, c’est tous les jours, que j’ai des remarques et aussi dans la rue. Sur certaines photos la ressemblance est telle, que l’on croirait que j’ai un frère.

Lorsque Céline est tombé enceinte, je ne comptais plus les remarques : « C’est pour quand le bébé ! » « Est-ce que tu es content d’être père ? » et tout ce qui s’ensuit… Dans tous les lieux publics que j’aime fréquenter : boites de nuits, restaurants, café…j’ai des remarques.

Je n’aurais jamais cru que cela aurait pris une telle proportion. Il doit y avoir une ressemblance, sinon, autant de gens ne me le dirait pas.

                  

As-tu déjà pensé rejoindre une agence de sosies ?01

J’aime voir les sosies dans des émissions de télé, je trouve ça rigolo, mais jamais je n’aurais pensé que des agences existaient, avec des professionnels qui s’en occupaient. Je croyais qu’ils faisaient pour rire, sans aspect de professionnalisme.

Et si demain l’on te sollicite pour une prestation ?

Et bien, je ferais tout pour y aller pour voir. Il faut s’amuser, la vie est courte.

Quel âge as-tu ?

J’ai 51 ans, et 3 enfants de 20 à 30 ans.

06Que ressens-tu d’être pris pour une vedette ?

Quelques fois ça fait plaisir, mais tu vois, quand il y a trop de gens qui te le dise, quelques fois c’est agaçant. De temps en temps les gens me disent : «  Ca va René ? », je leur répond « Oui, ça va et toi ? » ; ça c’est gentil. Mais lorsque c’est trop insistant…à la limite tu ne fais plus attention, et tu les entends plus. A la longue, le regard des gens, suffit à constater que tu es remarqué.

Une fois j’étais avec ma copine dans un magasin. Quelqu’un est venu avec sa petite fille et m’a dit : « Oh, on vous a déjà dit que vous ressembliez au mari de Céline Dion ? Mais alors, vous lui ressemblez vraiment vraiment, c’est incroyable ». Au début, c’est vrai que tu trouves ça rigolo.

Et lorsque je vois la photo de René dans les journaux, je me dis : « Mince, y-a quand même une ressemblance ! », alors qu’au début je trouvais que les gens étaient fous, car je ne trouvais pas de ressemblance.

02Qu’est-ce que qui te fait le plus plaisir de ton état de sosie ?

… Quelque fois d’en jouer !

Comment cela se passe ?

Quand Céline était enceinte et que les gens me demandaient des nouvelles, là c’était fantastique. « Tu vas être bientôt père » « Comment cela se passe ? » « T’es content ? ». Des petites bêtises comme ça, ça me faire rire !

Et là tu réponds ?

Tout à fait. « Oui, elle va bien t’en fait pas ! ». Le pire cela a été dans la Galerie marchande de Tourville la Rivière, il y avait 3 jeunes filles d’une vingtaine d’années. Qui m’ont crié dessus : «  Ca va, ça va ? ».

Je leur ai répondu : « Ben, qu’est-ce qui se passe ? ».

Elles me disent : « Vous êtes le mari de Céline Dion ? »

Je leur répond : « Criez pas si fort, je suis là incognito. Je suis là pour faire la sortie du disque de Céline »…bref, je raconte une grosse plaque.

Et la fille qui me saute dessus en me disant : « Vous l’embrassez et vous lui dites qu’on l’aime ! »

Je me suis dit, mais c’est pas possible, elles voient bien que je ne suis pas René…Et pourtant, elles m’ont bien pris pour lui. Au début elles cherchaient et ne trouvaient pas, et puis ensuite, elles sont revenues vers moi, en courant : « C’est vous le mari de Céline Dion ! ».

As-tu fait à d’autres reprises ces blagues là ?03

Oui, pleins de fois. Une fois, je suis sortie dans la discothèque le ‘Moulin Rose’, avec des amis. J’étais en train de prendre un verre, seul, mes amis étant sur la piste. 3 femmes de la quarantaine viennent vers moi, en me disant, papier et stylo en main : « Pouvez-vous me donner un autographe ? ».

Je leur demande pourquoi.

« Vous ressemblez tellement au mari de Céline Dion ! ».

J’ai demandé à l’une d’elle son prénom et j’ai écris : « Pour Dominique, la plus belle fille de la soirée ! » et j’ai signé René Angélil.

Une autre fois, j’étais avec ma sœur dans un café.

La serveuse me dit : « On vous l’a déjà dit ? ».

« On m’a dit quoi ? » et puis nous discutons un peu.

Au moment de payer les 2 cafés, la serveuse m’a dit : « Ca me fait plaisir de vous l’offrir ! ». Tu vois, c’est sympathique !

2_Cires_de_Gr_vinEt tes enfants, comment réagissent-ils à ta ressemblance ?

Ils rigolent. Mon plus jeune fils, qui a 20ans, me blague de temps en temps en rigolant et en prenant l’accent: « Alors René comment tu vas ? ».

As-tu déjà participé à des émissions de télévision ?

Jamais.

Est-ce que cela te ferais plaisir, si nous allions ensemble dans le public de la méthode Cauet ?

Pourquoi pas ? Ca peut se faire !

Aimerais-tu dire quelque chose de particulier ?04

Je pense que l’on a tous des sosies. Et nous, nous somme le sosie de quelqu’un de célèbre. Est-ce une chance ou non ? Je ne sais pas. Car parfois c’est bien et d’autres fois c’est enquiquinant (traduction légère de Sagas). Mais là où j’ai de la chance, c’est que cela me fait rire. Il ne faut surtout pas se prendre au sérieux. Il faut avoir ta propre identité et rigoler avec ça. Moi, je m’appelle Jorge et je suis moi. Je ne me compare en rien à lui.

As-tu déjà joué de ta ressemblance ?

Non. Quelques fois, j’aurais pu le faire, mais je n’ai pas osé. Me faire passer pour quelqu’un d’autre…non !

Tu es quand même habitué à ce que l’on te fasse des remarques. Si demain, on te faisait plus de remarques, cela te déplairait, non ?

Non, je ne pense pas. On me fait tellement de remarques, que je suis habitué et que je ne fais plus attention. Il y a quelques clients du magasin qui me disent : « Bonjour René ! » «  Ca va René, la forme ? » ; ce qui est amusant c’est que ce ne sont pas des jeunes mais des personnes de 60, 70 ans. Tu rigoles avec ça, faut pas le prendre au sérieux. Tu te sens mieux dans ta vie si tu prends ça à la rigolade. En plus de ton travail, tu as un petit plaisir en plus avec cela... En fin de compte, on a de la chance de ressembler à quelqu’un qui est connu. Je pense qu’il faut savoir en rire de cela !

05

Je te remercie et te souhaites tous mes voeux à SosylaSagas___Las_V_gasnd !